Auteur : Philou

Dentifrice maison : fabriquer son dentifrice naturel

No Comments
dentifrice naturel les recettes de Phil

Peut-être faites-vous partie de ceux qui se soucient du respect de la planète et qui veulent, par la même occasion, préserver leur santé, en consommant et en utilisant uniquement des produits dont ils connaissent l’origine. Parmi ces produits vendus en grandes surfaces qui utilisent de nombreux ingrédients douteux, il y a notamment le dentifrice, dont les propriétés ne cessent de croitre. Pour cause, on y ajoute de plus en plus de composantes chimiques afin de pouvoir vanter les mérites du « toujours plus blanc », « toujours plus nettoyant » et du « tout en un ». Pourtant, il existe plusieurs recettes de dentifrice maison, totalement sûres, totalement saines et totalement efficaces.

Les tubes de dentifrice coûtent de plus en plus chers et les marques justifient leur prix par l’interminable liste des effets que procureraient leurs produits. De la protection des gencives, au renforcement de l’émail, en passant par un blanchiment des dents et une élimination totale de la plaque dentaire, les dentifrices promettent de nombreuses actions rendues possibles grâce à l’ajout de produits chimiques. Si pour vous la santé passe aussi par la réduction de produits chimiques, vous serez intéressé par nos recettes de dentifrice et prendrez la peine de les fabriquer chez vous, plutôt que d’acheter des tubes en magasin.

Les avantages du dentifrice naturel maison

On ne va pas vous faire la morale ni l’affront de vous expliquer pourquoi il faut se brosser les dents. Néanmoins rappelons tout de même que l’hygiène bucco-dentaire est très importante, puisque la bouche est la porte d’entrée de notre corps. Les microbes adorent s’y loger et les bactéries y prolifèrent, à cause de la température agréable de la bouche et de son humidité.

S’il ne faut pas vous convaincre de l’utilité de vous brosser les dents, nous tenons à vous faire comprendre le nécessité d’utiliser du dentifrice naturel. Non seulement vous éviterez les produits chimiques des dentifrices de marque, mais en plus vous n’aurez plus peur d’ingérer du fluor et des conservateurs. Le fluor est un élément chimique qui entre dans la composition de la plupart des dentifrices et qui peut être dangereux si on y est sensible, et en particulier pour les enfants, dans le cas où ils en ingèrent en trop grande quantité.

Recette de dentifrice maison en poudre

La première recette de dentifrice naturel permet de fabriquer un dentifrice sous forme de poudre. Il suffit d’humecter la brosse à dents et de la tremper dans la poudre. Vous pouvez aussi directement saupoudrer le dentifrice sur la brosse afin d’éviter de contaminer la poudre avec votre brosse. Sa fabrication est extrêmement simple et peu coûteuse.

  • Prenez un récipient et versez 4 cuillères à soupe d’argile blanche en poudre que l’on trouve dans le commerce ou sur Internet.
  • Ajoutez à l’argile 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude et mélangez.
  • Ajoutez ½ cuillère à café de sel de table, que vous pouvez d’abord affiner au mortier s’il n’est pas assez fin.
  • Ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de citron ou de menthe, selon vos préférences. Mélangez le tout.

Veuillez à respecter les dosages du bicarbonate de soude qui a des blanchissantes mais donc abrasives. Le sel est utilisé pour ses qualités antiseptiques et antifongiques, quant à l’argile blanche, elle est assainissante et anti-infectieuse.

Recette de dentifrice maison en pâte

La deuxième recette produit un dentifrice home made moins surprenant puisqu’il se présentera sous forme de pâte. C’est bien sûr l’ajout de l’eau qui fera toute la différence !

  • Prenez un récipient et versez 2 cuillères à soupe d’argile verte en poudre.
  • Ajoutez à l’argile ½ cuillère à soupe de bicarbonate de soude et mélangez.
  • Prenez 2 clous de girofles et réduisez-les en poudre à l’aide d’un mortier, puis ajoutez-les au mélange.
  • Ajoutez 1 verre d’eau au mélange, en faisant bien attention d’ajouter l’eau en de très petites quantités à la fois. Mélangez tout le long, tout en versant peu à peu le contenu du verre.
  • Pour terminer, ajouter 2 gouttes d’huile essentielle de menthe ou de citron.

Les mêmes précautions concernant le bicarbonate, sont à prendre en considération que pour la première recette. L’argile verte, quant à elle, a des propriétés reminéralisantes, anti-inflammatoires et antiseptiques.

Categories: Recettes

Fabriquer sa cire orientale pour une épilation naturelle

No Comments
cire orientale les recettes de Phil

Vous avez déjà essayé toutes les méthodes pour avoir des jambes nettes, lisses, sans aucun poil. Certaines de ces méthodes sont douloureuses, d’autres ne permettent pas d’avoir un résultat net… Il n’est pas simple de trouver la solution la plus efficace, peu onéreuse, qui n’abuse pas de produits chimiques et qui n’oblige pas à manipuler des appareils ou des produits dangereux. On vous propose de découvrir la cire orientale, une technique naturelle qui peut se faire chez soi ! En bonus, apprenez une recette pour préparer une cire oriente maison.

Qu’est-ce que la cire orientale ?

La cire orientale vient du Moyen-Orient, comme l’indique son nom, et s’inspire d’une recette connue dans le pourtour de la Méditerranée depuis des siècles. Cette méthode d’épilation ne requiert l’utilisation d’aucune machine et sa recette ne contient aucun produit chimique. Vous pouvez donc ranger votre rasoir manuel, rasoir électrique, crème dépilatoire, laser et autres cires froides en bandes ou à chauffer.

La cire orientale, aussi appelée cire au sucre, se présente sous la forme d’une pâte plus ou moins épaisse ou liquide, selon la méthode de fabrication. Elle s’applique directement sur la peau et arrache les poils au moment de retirer la bande de pâte. Cette méthode, en plus d’être écoresponsable a l’avantage de pouvoir se fabriquer à la maison, sans dépenser une fortune ni devoir se rendre chez l’esthéticienne. Surtout, son plus gros avantage est le temps de repousse du poil. En utilisant un rasoir manuel, en 3 jours vous voyez des repousses apparaitre. Avec la cire orientale, les poils réapparaissent au bout de 3 semaines environ. En effet, la cire arrache la racine.

Les avantages de la cire orientale maison :

  • Le prix
  • L’odeur agréable
  • La sensation tiède de la cire
  • Le temps de repousse
  • Le caractère hypoallergénique
  • L’aspect écoresponsable
  • Pas de traces, pas de boutons, pas d’irritations

Les inconvénients de la cire orientale :

La durée de l’épilation peut être longue s’il faut s’y reprendre à deux fois. La cire sucrée adhère parfois moins bien que les autres cires, et il faut donc remettre une deuxième couche pour enlever les derniers poils qui ont échappé à l’opération. Aussi, il faut que les poils soient suffisamment longs pour qu’ils soient pris dans la pâte. Enfin, comme pour toutes les épilations, l’opération est un peu douloureuse puisque les poils sont arrachés. Mais vous verrez, on s’y habitue !

Recette de cire orientale à faire chez soi

Plus besoin d’acheter de crème dépilatoire chimique, de s’équiper de rasoirs électriques ou d’épilateurs extrêmement douloureux qui arrachent les poils en surface. En plus, son odeur de caramel et sa belle couleur dorée rappellent l’orient. Il est conseillé de suivre l’épilation par une hydratation de la peau à l’aide d’un gel d’aloe vera ou d’un massage à l’huile d’amande douce. Les huiles essentielles peuvent aussi venir compléter l’épilation.

La recette de la cire orientale est simple et pas chère :

  • Prenez une casserole et versez un demi-verre d’eau que vous faites chauffer. Pour faire le caramel, vous devez y ajouter 50 grammes de sucre en poudre. Mélangez la préparation qui devrait commencer à brunir.
  • Ajoutez le jus d’un demi citron et une cuillère à soupe de miel. Continuez à mélanger jusqu’à ce que la cire soit homogène.
  • Versez la cire chaude sur une plaque et étalez-la pour la laisser refroidir.
  • Lorsqu’elle est encore tiède, faites des bandes de cire, que vous étalez directement sur la peau. Après quelques secondes, vous pouvez immédiatement tirer sur la bande d’un coup sec pour enlever les poils. N’oubliez pas de rincer à l’eau la zone épilée.

Surtout, ne vous brûlez pas et attendez que la cire soit tiède avant de l’appliquer. Par contre, si la cire est trop froide, elle risque de ne pas attacher aux poils. Pour rappel, les bandes de cire s’arrachent en tirant d’un coup sec dans le sens contraire à la pousse des poils. Sur les jambes, par exemple, le mouvement s’exécute de bas en haut.

Categories: Astuces

5 recettes de soins du visage maison

No Comments
masque visage concombre les recettes de PHil

Voici 5 recettes que vous pouvez facilement reproduire chez vous. Les propriétés naturelles des ingrédients que nous proposons ont pour effet de soigner la peau du visage, la tonifier ou l’hydrater.

Masque hydratant au concombre

Commençons par le soin le plus connu et le plus basique, le fameux masque au concombre. Il est très simple à réaliser et permet d’hydrater la peau naturellement, sans devoir mettre des crèmes coûteuses. Le concombre assainit la peau, la nettoie et lui redonne l’éclat dont elle a besoin.

Mixez un concombre épluché avec du yaourt nature. Appliquez le masque sur le visage propre et laissez-le reposer 15 minutes. Enlevez le masque en rinçant le visage à l’eau claire.

Masque antirides naturel

Ce masque antirides ralentit le vieillissement de la peau, notamment grâce à la présence d’œuf. L’œuf nettoie la peau et a pour effet de resserrer les pores.

Faites monter en neige le blanc d’un seul œuf. Arrêtez de le battre quand il est encore mousseux. Ajoutez le jus d’un demi-citron pressé et une cuillère à soupe d’huile d’olive. Mélangez une dernière fois et appliquez le masque sur le visage. Vous pouvez le laisser une vingtaine de minutes, puis rincez votre visage à l’eau.

Crème pour visage maison

Cette crème tonique rafraîchit le visage au sens propre comme au sens figuré, car l’un de ses ingrédients sort directement du réfrigérateur.

Pour avoir un teint éclatant préparez cette recette simple qui contient de nombreux antioxydants et qui permet de régénérer les cellules de la peau.

Mélangez deux cuillères à soupe de crème fraîche et deux cuillères à soupe de miel. Pressez un citron au-dessus de la préparation afin d’en extraire quelques gouttes seulement. Puis nettoyez-vous le visage avec la crème. Faites des petits mouvements circulaires comme si vous vous massiez le visage. Enfin, rincez-vous le visage.

Masque exfoliant à l’avoine

Cela peut paraître étonnant mais l’avoine est un excellent exfoliant.

Chauffez une demi-tasse d’eau dans laquelle vous avez versé 4 cuillères à soupe de flocons d’avoine. Ajoutez-y 2 cuillères à soupe de miel, 2 cuillères à soupe de yaourt nature et un blanc d’œuf. Mélangez le tout et appliquez le masque que vous laissez reposer 15 minutes.

Gommage maison contre les points noirs

Pour enlever les points noirs sur le visage, et sur le nez en particulier, cette petite mixture est à la fois efficace et très simple à préparer.

Achetez de la levure chimique, qui se trouve en petits sachets au rayon pâtisserie. Versez un sachet de levure dans un jus de citron pressé. Laissez reposer le mélange pendant 10 minutes et vous observerez que la préparation commence à mousser. Quand il y a des petites bulles qui apparaissent, appliquez la mixture sur les zones où vous souhaitez éliminer les points noirs. Massez et frottez délicatement avec vos doigts. Vous pouvez rincer votre visage une fois les pores désincrustés.

Categories: Recettes

Les bienfaits de l’aloe vera

No Comments
Aloe Vera les recettes de Phil

De plus en plus de marques incluent l’aloe vera, perçue comme une plante miracle, dans la fabrication de leurs produits. Le nom de cette plante est même devenu un argument marketing qui pousse les consommateurs à l’achat. L’aloe vera est-il vraiment aussi miraculeux qu’on le présente ? Pour une fois, il n’y a pas de piège ! Ses utilisations sont multiples et ses vertus sont nombreuses. La pulpe et le gel d’aloe vera peuvent être consommés ou servent à fabriquer des crèmes et des produits à usage médical. La plante aide à cicatriser, à favoriser le transit et à régénérer les cellules. On vous dit tout sur les bienfaits de l’aloe vera.

L’aloe vera : une plante aux vertus miraculeuses

L’aloe vera ou aloès est une plante cultivée en Amérique du Sud, au Mexique, en Méditerranée mais aussi aux États-Unis et dans bien d’autres région du monde. Il existe 300 espèces d’aloès qui sont reconnaissables par leurs longues feuilles dentées. Appartenant à la famille des liliacées, il faut attendre 4 à 5 ans pour que la plante atteigne environ 1 mètre et puisse être coupée. Depuis l’Antiquité, les vertus de l’aloe vera sont connues et les Grecs anciens utilisaient déjà la plante pour apaiser les maux de ventre, les ulcères et soigner les blessures.

Ces dernières années, l’aloe vera est redevenue la plante favorite des fabricants de produits de bien-être. Les chercheurs ont compris pourquoi Cléopâtre l’utilisait pour embellir sa peau et que les Mayas pensaient que sa consommation pouvait donner la jeunesse éternelle. En effet, la composition de cette plante est incroyable puisqu’elle compte plus de 20 minéraux (calcium, cuivre, magnésium, sodium, zinc, …), 18 acides aminés et 12 vitamines (A, C, E, acide folique, B12, …), sans parler de ses 75 éléments nutritifs.

Que peut-on soigner avec l’aloe vera ?

Bien entendu, l’ingestion d’aloe vera ne doit pas remplacer un traitement médical approprié et il est conseillé de se rendre chez un médecin avant d’essayer l’automédication. Néanmoins, cette plante ne présente aucun effet secondaire et peut donc être consommée ou appliquée sans courir de risques. Ses deux utilisations principales concernent le bien-être intestinal et la régénération cellulaire. Attention tout de même à une ingestion excessive qui pourrait provoquer la diarrhée.

Les bienfaits de l’aloe vera pour la peau

Déjà à l’époque des Mayas, l’aloe vera était utilisé pour favoriser la régénération cellulaire. Le gel d’aloès peut s’appliquer directement sur les blessures et les plaies car la plante aide à la cicatrisation. De même, on peut l’utiliser sans risque pour traiter plusieurs types de problèmes cutanés. De nombreux produits pour apaiser les piqûres d’insecte, arrêter les démangeaisons des boutons de fièvre ou calmer l’eczéma, incluent l’aloe vera dans la liste de leurs ingrédients.

Prurit, pellicules, cheveux abîmés, acné, irritations ou coupures peuvent se soigner avec le gel d’aloe vera ou le jus extrait de la plante.

Les bienfaits de l’aloe vera pour l’intestin

La pulpe de l’aloe vera a également des vertus incroyables pour les intestins. La pulpe, qui est un mucilage, c’est-à-dire une substance végétale qui gonfle au contact de l’eau, est l’intérieur de la feuille à proprement parler. Elle contient des mucopolysaccharides qui ont une fonction bien particulière pour les intestins. Grâce au glucomannane et à l’acemannane, la pulpe d’aloe vera va agir comme un pansement pour l’intestin en formant un film visqueux qui protègera la paroi en cas de forte acidité. Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable peuvent consommer du jus d’aloe vera pour apaiser leurs symptômes.

La pulpe stimule aussi l’activité de la flore intestinale, qui sera plus forte pour contrer les agents pathogènes et les maladies. Cette plante très hydratante prévient la soif et la fatigue, mais son apport en eau va aussi permettre d’hydrater les aliments lorsqu’ils sont digérés. Par conséquent, le péristaltisme, ensemble des contractions musculaires qui font progresser les aliments dans le système digestif, est donc facilité.

Autres bienfaits de l’aloe vera pour la santé

De manière indirecte, l’aloe vera aide à la perte de poids puisque celui-ci peut être induit par des problèmes métaboliques. L’aloïne présente dans la plante joue aussi un rôle essentiel dans le système intestinal car il s’agit d’un laxatif puissant.

Les bienfaits cosmétiques de l’aloe vera

Les marques de cosmétiques incluent de plus en plus souvent l’aloe vera dans leurs produits, en particulier les crèmes pour le corps. Comme nous l’avons vu, l’aloe vera a des vertus cicatrisantes et régénératrices, c’est pourquoi, la plante entre dans la composition de nombreuses crèmes de jour ou crèmes de nuit. Les démaquillants et les eaux micellaires comprennent aussi de l’aloe vera pour aider à l’apaisement de la peau et augmenter cette sensation de fraicheur.

Comment se consomme l’aloe vera ?

Nous l’avons vu, l’aloe vera se consomme principalement en jus ou en gel. L’intérieur des feuilles peut aussi être consommé cru, en garniture sur une salade. Pour soigner les maux de gorges, apaiser les douleurs intestinales, renforcer la flore intestinale et nettoyer l’organisme, il est conseillé de consommer l’aloe vera en gel. Il se recueille facilement à la cuillère et peut se manger directement ou mélangé à d’autres aliments, comme du miel ou du yaourt.

Pour récolter le gel d’aloe vera, il faut absolument se débarrasser de la sève qui s’écoule au moment de couper la feuille. Ce liquide jaunâtre est le latex d’aloe vera. Lorsque vous coupez la feuille, la sève s’en échappe et il est plus que déconseillé de la consommer. C’est pourquoi, il est plus prudent de toujours rincer à l’eau les cubes de gel avant de les consommer afin d’éviter d’ingérer les résidus de latex qui pourraient déclencher des coliques.

Categories: Vertu

Blanchir ses dents naturellement

1 Comment

Nous souhaitons tous avoir un sourire ultra bright, mais à quel prix ? On le sait, de nombreux produits de blanchiment dentaire vendus sur Internet sont douteux et ils peuvent même détériorer l’émail des dents. Si vous ne voulez pas appliquer du peroxyde d’hydrogène sur vos dents et que vous souhaitez avoir un sourire éclatant sans allez chez le dentiste, on vous donne quelques astuces pour blanchir vos dents à la maison.

Blanchir ses dents chez soi, sans utiliser de produits dangereux, est possible de trois façons. La première astuce consiste à utiliser des produits naturels pour rendre les dents blanches, la deuxième est de manger des aliments qui aident à blanchir les dents et la troisième est de connaître la liste des aliments à éviter car ils jaunissent les dents.

Le blanchiment des dents à la maison 

Le premier conseil pour blanchir ses dents chez soi est d’essayer des produits naturels à appliquer sur la dentition. Pas besoin de gel, de lampe LED, de languettes peroxydées, il suffit par exemple de se tourner vers le charbon naturel en poudre, le bicarbonate de soude et même le gros sel.

🌸Blanchir ses dents avec du charbon naturel

Le charbon naturel se trouve en pharmacie, parapharmacie et sur des sites Internet qui vendent des compléments alimentaires. Ce produit comestible facilite la digestion et peut s’ingérer en avalant une cuillère de poudre de charbon ou en diluant la poudre dans un liquide. Au-delà de ses bienfaits pour l’estomac, la poudre de charbon peut s’utiliser pour blanchir les dents, sans avoir à ingérer le charbon.

Le charbon naturel s’obtient en carbonisant des matières végétales. Il s’agit principalement de charbon de noix de coco ou de peuplier. Pour blanchir ses dents au charbon, il suffit de saupoudrer de la poudre de charbon végétal sur le dentifrice posé sur la brosse à dents. Brossez-vous les dents comme à votre habitude.

Il est aussi possible d’appliquer directement la poudre de charbon sur les dents, sans dentifrice. Nous vous conseillons alors d’humecter un coton-tige puis de le tremper dans la poudre. Frottez ensuite le coton-tige sur les dents et les gencives, puis rincez.

Procédez à un brossage des dents au charbon ou à une application de poudre de charbon sur les dents, une à deux fois par semaine. Le résultat se constatera assez rapidement.

🌸Blanchir ses dents avec du bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un produit aux multiples vertus. Son utilisation est aussi bien ménagère que culinaire. Mais il peut aussi s’utiliser en cosmétique pour ses propriétaires détartrantes.

Bien moins abrasif que le vinaigre blanc, qui pourrait détériorer l’émail de vos dents, le bicarbonate de soude va enlever la couche de calcaire qui s’accumule sur les dents et qui les jaunit. Il est tout de même préférable de ne pas trop en abuser et de se contenter de suivre cette astuce une seule fois par semaine.

Saupoudrez du bicarbonate de soude sur la brosse à dents ou trempez-la dans le bicarbonate, après l’avoir humectée. Vous pouvez aussi créer une pâte en mélangeant du bicarbonate avec du jus de citron. Brossez-vous les dents comme à votre habitude et vous verrez le résultat au bout de 2 à 3 mois.

🌸Avoir des dents plus blanches avec du gros sel marin

Ce troisième ingrédient pour blanchir les dents risque de vous surprendre. Le gros sel ou sel marin peut vous aider à retrouver des dents blanches. L’iode du sel a des propriétés antifongiques et antiseptiques. On vous conseille de vous laver les dents avec une solution salée, 2 à 3 fois par semaine. Diluez du gros sel dans un verre d’eau tiède et trempez votre brosse à dents dans l’eau. Brossez-vous les dents délicatement avec cette solution salée.

Les aliments qui rendent les dents blanches

Vous l’ignorez peut-être mais il existe des aliments qui rendent les dents blanches et les manger peut vous aider à garder des dents saines. Bien entendu, il faut rappeler que tout le monde a une teinte d’émail différente. Même si vos dents soint nettoyées à la perfection et détartrées, il se peut qu’elles aient une teinte plus jaunâtre que la moyenne. C’est malheureusement une histoire de génétique !

Pour ceux qui sont tentés par une méthode simple pour garder les dents blanches, on leur conseille de manger les aliments suivants. La laitue, les épinards et les brocolis ont la particularité de déposer une fine pellicule sur vos dents, ce qui a tendance à les protéger des attaques et des taches éventuelles.

Le chou-fleur, le concombre, les poires, le céleri et les carottes sont des fruits et des légumes riches en fibres. Manger ces aliments est un peu comparable à l’action d’un brossage. La texture permet de se débarrasser des débris alimentaires, mais aussi, les mastiquer favorise la production de salive. Rappelons que la salive a une action sur l’acidité buccale.

Vous allez être étonnés d’apprendre que le fromage, de par sa teneur en calcium et en phosphore, a un effet positif sur vos dents. Les fromages à pâte pressée cuite comme l’emmental ont une teneur encore plus importante en calcium. Le calcium aide à la re-minéralisation de l’émail, quant aux graisses et aux protéines que les fromages contiennent, ils neutralisent les acides alimentaires.

Les aliments qui jaunissent les dents

Pour terminer, il est important de connaitre la liste des aliments qui peuvent tacher vos dents. Si vous réduisez leur consommation ou que vous vous brossez les dents juste après les avoir mangés, vous allez diminuer l’éventualité de voir des taches apparaître.

Les aliments qui colorent les dents sont le thé, le café et le vin rouge. Certains iront jusqu’à les boire à la paille pour éviter que les liquides entrent directement en contact avec les dents. Si cela risque de vous donner un air un peu snob, on vous conseille simplement d’en boire moins souvent. Ce sont les tanins présents dans ces boissons qui colorent les dents. Le Coca-Cola détériore aussi les dents, principalement à cause de son acidité et du sucre qu’il contient qui rend l’émail plus poreux.

Moins connus et pourtant tout aussi mauvais pour les dents : les jus de fruits rouges ou sombres, comme le jus de cranberry ou le jus de raisin. Enfin, certains fruits comme les cerises, la grenade, les mûres ou les myrtilles colorent les dents, à cause de leur pigmentation.

Categories: Astuces